Simon_LeMagourouCe mois-ci, nous sommes partis à la rencontre de Simon Le Magourou, Directeur Associé de Hôtesses Connexion, société qui partage nos bureaux dans le 9e arrondissement. A 33 ans, Simon est à la tête d’une plateforme mettant en relation hôte(sse)s et agences. Sa petite entreprise, qui grandit petit à petit n’a, à notre avis, pas fini de faire parler d’elle ! Portrait. Bonjour Simon, peux-tu te présenter en quelques mots ? Bonjour ! Je m’appelle Simon Le Magourou, j’ai 33 ans et j’ai co-fondé la société Job Connexion en 2011, éditrice du site www.hotessesconnexion.com, le premier site emploi spécialisé dans l’accueil événementiel et l’animation commerciale en France. Hôtesses Connexion a la particularité de s’adresser à la fois à des particuliers et des professionnels. Comment fais-tu pour te faire connaître auprès de ces deux cibles ? Je suis tombé amoureux du milieu événementiel en 2008 après une longue réflexion sur ma vie professionnelle. De simple hôte d’accueil, j’ai gravi peu à peu les échelons dans les agences d’hôtesses qui me faisaient confiance. Je suis alors devenu manager puis coordinateur terrain et recruteur. J’ai alors pu me rendre compte de certains dysfonctionnements dans le métier que je voulais absolument corriger. L’événementiel est un métier basé sur des missions ponctuelles, toute la difficulté est là. En 2009, j’ai ainsi lancé un simple groupe sur Facebook pour rassembler et gagner du temps dans la sélection des profils. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, le groupe a vite rassemblé plus de 1000 personnes en quelques mois. Le site web spécialisé n’était plus très loin. Heureusement, mon frère, et aujourd’hui associé, a été convaincu du potentiel. Grâce à son savoir-faire technique nous avons lancé ensemble hotessesconnexion.com. Aujourd’hui, nous avons enregistré plus de 40 000 candidats et 300 à 500 missions par mois sont proposées par plus de 200 recruteurs partout en France. Nos forces sont la réactivité et l’innovation, services indéniables pour répondre aux besoins de nos clients. Créer et gérer une structure est un métier très prenant, comment fais-tu pour te ressourcer ? Le plus difficile dans le métier d’entrepreneur est de savoir définir les priorités. Prospecter davantage ? Développer de nouveaux services ? S’entourer de nouveaux collaborateurs ? Affiner son business model ? Nous avons tous d’ambitieux projets mais il ne faut pas oublier l’essentiel : « durer » si vous ne voulez pas vous écrouler au bout de 2 ans. Et la meilleure méthode est de répondre présent au moment opportun, pendant les périodes de forte activité. Pour ma part, rien de mieux qu’un break dans mes terres lointaines, en Bretagne ou un peu de running qui nettoie tout le stress engendré. Enfin, je n’exclue pas les jeûnes numériques ; plus de mail, plus de tablettes, plus d’ordinateur pendant 48h ! Merci à toute l’équipe Tiwilab !   Lire aussi : 3 questions à Elsa et Vincent Baldo, Gérants de Casa Bio 3 questions à Nadège, fondatrice de Be-a-chameleon 3 questions à Lilian Cellier, Directeur des agences XL Immobilier & PB Gestion 3 questions à Jérémy Charbonnel, Comédien

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.