De passage dans le quartier des Abbesses dimanche dernier, nous voyons au loin une foule se presser devant un magasin. Etonnés car nous sommes dimanche, jour généralement plus dédié à la balade qu’au shopping, nous découvrons une petite boutique remplie d’une foule digne des grands jours. En nous approchant de plus près, nous voyons des jeunes femmes sortir avec de magnifiques religieuses au chocolat, et, au milieu des portants de vêtements, un pâtissier s’attelant à réaliser de bons goûters.

Cette opération, baptisée Sandro Sunday, est ce que l’on appelle du Retailtainment –  tendance qui consiste à transformer un point de vente en lieu de divertissement ou de loisirs afin d’en augmenter l’attractivité pour l’acheteur et sa famille –  selon definition-marketing.com.

De plus en plus à la mode, les marques usent d’ingéniosité pour surprendre leurs clients. Des pâtisseries imaginées par Jean-François Piège pour Sandro, aux hommes musclés d’Abercrombie, les marques ont compris que pour attirer le chaland il fallait voir sans cesse plus grand. A l’image de Benneton qui mettait il y a peu de temps des filles en vitrine pour faire rentrer le client, ou de Sephora, qui quotidiennement fait danser ses vendeurs à l’entrée du magasin sur les Champs Elysées, vous n’êtes, consommateur, pas à l’abri de vos surprises. Si vous aussi, vous avez été témoin d’animations inhabituelles au sein de vos boutiques préférées, et bien maintenant vous saurez que c’est la nouvelle tendance marketing du moment : le retailtainment. Les marques n’ont pas fini de nous étonner !

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.